Histoire de mon avatar

Bonjour je me présente je m’appelle medithes ou Mes dix thés. Pour commencer vous pouvez me suivre sur mon compte twitter et lire cette présentation du blog.

Ici je vous parlererez de mon premier coup de foudre pour un thé. Premier pas qui en a emboîter d’autres et m’a conduit vers ma passion pour le thé. C’est ce thé que vous voyez dans la théière de mon avatar qui a été le moment révélateur. Cette première fois où je me suis dit : donc le thé en fait ça peut être ça !

avatea300

J’avais déjà bu des thés qui avaient très bons goût et qui étaient agréables mais jamais au point de me dire que c’était comparable aux grands crus de vins.  En un instant j’ai ressentit autre chose que des arômes : c’est la nature que je sentais dans ma bouche. Plus qu’une boisson : un voyage !

Ce thé est un Tamariokucha Impérial acheté chez Tnature (boutique que j’ai découvert chez Mademoiselle Thé), un sencha aux feuilles torsadées très délicat et qui montre un visage différent selon qu’il est concentré ou pas.  La première fois j’avais mis 2 ou 3g pour une concentration de 30-40 cl à 70-75 degré : un goût iodé déjà annoncé par l’odeur des feuille, un air marin rappelant l’algue, une grande douceur sans aucune astringent et de la rondeur : pas de doute j’étais au japon.

Plus tard, j’ai appris par un maitre de thè japonais, Mr Ogata, que le sencha s’infusait classiquement de façon plus concentrée, à savoir 5 g pour 20-25cl. Je me suis alors empressé de tester ainsi avec le Tamariokucha. Et là qu’elle ne fut pas ma surprise : un autre thé. L’air marin laissant place alors à une subtile saveur d’Umami ce goût qu’on trouve dans la miso bien préparé ou dans les fromage (une sorte de salé rond en bouche légèrement sucré) avec une pointe d’astringence. Selon mes envies je le prépare donc à des concentrations différentes.

Feuilles après infusion
Feuilles après infusion

Ce thé qui est vendu 14 € les 100g, a un excellent qualité/prix compte tenu de sa richesse. Depuis j’ai bu des thés de meilleures qualités comme des Gyokuro ou d’autres. Mais j’en reviens toujours à ce premier amour qui m’a tant marqué.

 

 

Publicités

2 réflexions sur « Histoire de mon avatar »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Explorer l'océan du Thé

%d blogueurs aiment cette page :